Comment isoler le toit de ma véranda ?

isoler le toit

Vous avez décidé de construire une véranda dans le but d’augmenter l’espace habitable de votre maison. Pour garantir une atmosphère confortable et agréable à vivre pour votre nouvelle pièce, l’isolation de la toiture est certainement la première chose à considérer. Nombreux sont les procédés visant à isoler le toit d’une véranda, lesquels ?

L’intérêt de l’isolation de la toiture d’une véranda

Vous n’êtes pas sans savoir que si vous disposez d’une mauvaise isolation de toiture dans votre maison, cela augmente la déperdition de chaleur qui entraine naturellement une augmentation de la facture en énergie et réduit le confort thermique de cet espace de vie.

Comme pour la maison, la chaleur à l’intérieur d’une véranda s’échappe également par le toit. Cette nouvelle pièce deviendra donc une serre qui aura une mauvaise performance thermique en toutes saisons : trop froid en hiver, trop chaud en été. Ainsi, garantir l’isolation de la toiture d’une véranda en alu ou d’une véranda en bois vous permettra de garantir d’une-pièce facile à chauffer et agréable à vivre.

L’isolation avec des panneaux sandwichs

La première solution pour profiter d’une bonne isolation de la toiture est certainement la mise en place de panneaux sandwichs, qu’il s’agisse d’une toiture plate ou inclinée. Étant la méthode la plus simple et la plus rapide, elle est souvent utilisée par les particuliers. Il s’agit d’un toit métallique que l’on peut considérer comme un panneau « tout-en-un », c’est-à-dire qu’il comporte tous les éléments pour isoler le toit notamment le parement, la couche d’isolant et la sous-couche décoratrice.

À placer sur la charpente, le panneau sandwich est surtout destiné à assurer la rupture des ponts thermiques. Ainsi, la toiture disposera d’une performance isolante élevée. Son inconvénient est son prix et le bruit des intempéries qui résonne dans votre nouvel espace.

L’isolation en intérieur ou en extérieur

Si vous avez un projet d’opter pour une isolation thermique plus efficace, sachez que d’autres procédés sont également envisageables, mais dans l’ensemble, le travail reste le même ; appliquer une couche d’isolant sur la toiture pour éliminer les ponts thermiques. La réelle contrainte des méthodes d’isolation en intérieur ou par l’extérieur c’est l’importance des travaux de maçonnerie à réaliser.

Ainsi, pour une isolation en intérieur, fixer des panneaux isolants sur le toit. Il peut s’agir de panneaux isolants de type laine de verre ou de polycarbonate. Vous devrez les appliquer à l’intérieur du châssis et de la couverture. Pour une isolation à l’extérieur, dérouler des panneaux isolants ou un matériau isolant en rouleau en dessous de la couche garantissant l’étanchéité et la couverture de la toiture, avant de poser les revêtements.